formats

La sophrologie et le sport

Publié le 22 février 2013, dans Le sport.

«On naît pas vainqueur , on le devient».( Andrew Williams )

Pour le sport de haut niveau , les techniques de relaxation,d’activation et de préparation mentale sont utilisées pour affiner le centrage,la confiance,la capacité de rester concentré dans l’instant présent.La maîtrise du stress et des habileté mentales est fondamentale pour le bon développement de l’athlète et du compétiteur.

L’objectif: être bien dans son sport , affiner ses sensations , vivre ses désirs et ses objectifs de façon cohérente et efficace.

Les buts de la sophrologie sportive :

  • Préparation à la vie, prévention des maladies fonctionnelles.
  • Amélioration du pouvoir de concentration pendant les compétitions.
  • Stimulation de l’imagination et de la mémoire.
  • Stimulation des pensées positives.
  • Contrôle de la peur et du trac.
  • Augmentation de l’énergie physique.
  • Augmentation de la motivation.
  • Augmentation de la confiance en soi.
  • Optimisation de la respiration.
  • Connaissance et intégration du schéma corporel.
  • Amélioration de la connaissance de soi, de ses forces et de ses faiblesses.
  • Lutte contre la lassitude de l’entraînement.
  • Maintien du moral (même) en cas de défaite.
  • Renforcement de la cohésion d’une équipe
  • Contrôle de la douleur
  • Résolution des problèmes personnels.

Mon travail

Sous forme de cours hebdomadaire ou de stage , acquisition , apprentissage et pratiques des différentes techniques basées sur :

1. L’état de performance

La démarche sophrologique dans l’accompagnement des sportifs va consister à découvrir, maîtriser et intégrer les nombreux facteurs qui interviennent dans la pratique de leur sport. C’est par la conscience et la maîtrise de ces facteurs, dont beaucoup sont présents dans sa vie en général, que le sportif pourra s’épanouir dans son sport en maîtrisant son « état de performance ».

2. L’équilibre général

La méthode sophrologique et la pratique des exercices pourront amener chacun à une prise de conscience des valeurs que le sport satisfait dans sa vie. Cette prise de conscience sera déterminante dans sa motivation. C’est en se sentant libre et responsable de ses choix que le sportif pourra s’impliquer complètement et qu’il pourra dépasser les difficultés éventuelles qu’il rencontrera (blessures, mauvais résultats, démotivation).

3. La relaxation

A partir d’un certain niveau, le sportif évolue dans un environnement stressant. Il subit des contraintes physiques, mais aussi des contraintes affectives et sociales. Il va devoir apprendre à se protéger, se positionner et s’affirmer.

L’anxiété et l’émotion de la compétition peuvent être gérées. Augmentées si nécessaire pour favoriser la performance (activation); diminuées si elles deviennent excessives, afin d’éviter la perte des moyens physiques (relaxation).

4. La capacité d’adaptation

L’objectif est ici d’accroître les capacités d’adaptation du sportif aux situations qu’il est susceptible de rencontrer, que ce soit dans sa façon de les vivre ou dans l’efficacité de ses réactions.
Ainsi la pratique de la sophrologie va permettre au sportif d’utiliser efficacement toutes les réactions qui interviennent lorsqu’il est confronté à une difficulté :

Ses réactions émotionnelles. Son fonctionnement cognitif. Ses réactions physiologiques. Son comportement.

5. La confiance en soi

« Une des clés du succès est la confiance en soi.Une des clés de la confiance en soi est la préparation ». Arthur Ashe

6. La concentration

L’entraînement sophrologique consistera à travailler différents types de concentration :

La concentration réceptrice : exerçant les capacités d’attention.
La concentration émettrice : exerçant l’imagination et la volonté.
La concentration multiple : s’exerçant en même temps sur plusieurs éléments. La concentration avec facteurs extérieurs de dispersion : développant l’efficacité.

La concentration et le lâcher-prise : favorisant l’état de performance.

7. La technique de jeu

Cette phase de l’entraînement sophrologique nécessite le plus souvent une collaboration étroite entre le sophrologue et l’entraîneur qui pourra trouver de nouveaux outils complémentant idéalement l’entraînement physique de terrain.

Le geste technique individuel peut se travailler de trois façons :

-En renforçant l’intégration du ressenti du geste juste.
-En renforçant l’intégration visuelle du déroulement du geste. -En se focalisant sur l’objectif du geste.

Le coût

Les prestations sont définies au cas par cas, afin d’être adaptées aux besoins du club en tenant compte de sa spécificité

Le tarif est défini en fonction de la proposition d’intervention, sur devis.

page3image14016
page3image14288
page3image14560
credit
©