formats

Le stress

Publié le 28 juin 2012, dans Santé.

Pour en savoir plus 2 liens remarquables:

Le stress au travail et les risques d’infarctus.

Etude du stress au Canada

« On se sent fatigués, irrités, démotivés. On a l’impression de jongler entre un travail harassant, un chef qui nous en demande toujours plus, et une vie de couple et de famille épuisante. On voit uniquement le négatif, on n’entend plus que les cris des enfants, les bruits de la rue, les remontrances, les critiques… » Lire la suite…

formats

Le sommeil

Publié le 11 juin 2012, dans Santé.

Nous vivons dans un monde en accélération, et les organismes ne suivent pas. Notre sommeil est en danger, car nous perdons de vue nos fondamentaux, alterner notre cycle veille sommeil. Nous ne sommes pas des robots, nous avons une physiologie à respecter.
La sophrologie permet de retrouver, réinstaller, se réapproprier notre rythme naturel, s’adapter au changement de rythme, et elle est de plus en plus proposée par les spécialistes du sommeil aux personnes en difficulté. Elle agit mieux que les hypnotiques.

Fonctionnement du sommeil

Le mauvais fonctionnement du sommeil a des conséquences sur :
o Le maintien de la vigilance à l’état de veille (30% des accidents de la circulationsont dus à des troubles de la vigilance – la fatigue et la somnolence sont en causedans de nombreux accidents du travail)

o La reconstitution des stocks énergétiques
o La production d’hormone de croissance
o La régulation des fonctions comme la glycémie (risque de surpoids, diabète)
o L’équilibre physiologique (respiratoires, glandulaires, cardiovasculaires)

l’insomniaque a deux fois plus de maladies cardiovasculaires
o La stimulation des défenses immunitaires
o La régulation de l’humeur
o L’activation du stress qui est l’une des premières causes d’insomnie
o Les mécanismes d’apprentissage et de mémorisation (chez l’adolescent, le manque de sommeil explique nombre de difficultés scolaires)

La liste est longue et l’on constate que dormir permet une récupération physique, psychologique et intellectuelle. Le sommeil est un allié précieux, c’est un élément clef de la bonne santé.

L’insomnie

o Les paroles d’insomniaques comme :

  • -  Je peux m’endormir dans un fauteuil, au théâtre, au milieu du bruit, maisdès que je suis dans mon lit, la lumière éteinte, je n’ai plus envie de dormir !
  • -  Chaque heure est une épreuve.
  • -  Je me fais peur quand je prends le volant.Ces témoignages montrent bien que l’insomnie se manifeste 24h sur 24.

     Les fausses insomnies :

    Il faut prendre en compte que le sommeil se modifie avec l’âge dans son rythme et ses besoins, et que nous ne sommes pas égaux devant le sommeil, car nous sommes programmés génétiquement :
  • -  Il y a des familles de petits dormeurs et le contraire, chacun a sa propre horloge biologique.
  • -  Il y a des caractères soir et des caractères matin

    Vigilance à la dépression avec l’insomnie qui en est son premier symptôme

  • -  Surtout de seconde partie de nuit
  • -  Siestes
  • -  Souvent après un événement important (décès, naissance…)
  • -  Début brutal, les personnes précisent le jour
  • -  Parfois commence par une succession de nuit blanche, qui aboutie à une insomnie de seconde partie de nuit

- Autres symptômes : pas d’énergie, tristesse, idées morbides, manque de projection, baisse concentration et mémoire, moins d’activité…

 

 

 

credit
©