formats

La Phobie scolaire et la sophrologie

 

 

 

 

 

 

 

 

Maux de ventre inexpliqués, crises de larme, humeur changeante et troubles du sommeil…. Et si mon enfant était en train de développer une phobie scolaire ?

La rentrée est source de nombreux de changements chez l’enfant. Changement de classe, de copains, de maîtresse et d’habitude. Ce moment particulier de l’année peut voir apparaître des troubles du comportement chez l’enfant pouvant se transformer en phobie scolaire.

Quels sont les symptômes de la phobie scolaire ?

Les élèves ressentent une angoisse terrible liée à l’établissement (école, collège, lycée …) ou à l’environnement scolaire.
Ce trouble anxieux encore méconnu, peut avoir des conséquences dramatiques.

• Il se manifeste par des crises d’angoisse, de panique, l’hyperactivité ou encore
par des maux divers (douleurs abdominales, nausées, vomissements, diarrhées,
migraines ….).

• Il touche aussi bien les filles que les garçons, le plus souvent à l’adolescence, mais
peut aussi atteindre de jeunes enfants ou encore des étudiants.

Que faire ? Comment vaincre la phobie scolaire ?

Plusieurs moyens sont souvent nécessaires car ils sont complémentaires dans leurs approches. Il peut être bien de consulter un psychologue afin de permettre à l’enfant d’échanger sur son vécu et d’évoquer un éventuel traumatisme vécu sur le temps scolaire.

La sophrologie trouve également toute sa place grâce notamment aux techniques qui vont s’intéresser au corps (la respiration, le relâchement musculaire), au lâcher prise mais aussi aux émotions.

Voici quelques conseils pour accompagner votre enfant à la maison afin de l’aider à abaisser l’intensité de sa peur (en collaboration avec le suivi d’un professionnel) :
- Pratiquer une fois par jour des exercices de respiration (notamment la respiration abdominale),
- Pratiquer l’écoute des points d’ancrage (pieds dans le sol, fesses sur la chaise etc.),
- Identifier ce qui représente un lieu de ressource pour votre enfant et lui proposer de le visualiser dans tous les détails (couleurs, odeurs, sons) et lui proposer de vous le décrire.

formats

Sophrologie et Cancer

Publié le 4 mars 2014, dans Santé.

La sophrologie face au cancer

 

 

 

 

 

 

 

OBJECTIFS

Acquérir des outils et techniques simples et efficaces afin d’aider et soulager le patient atteint de cancer. Les soins, les gestes et pensées positives sont ce qui maintient l’unité du corps ou le réunifie.

 

INTÉRÊTS DES TECHNIQUES DE RELAXATION EN ONCOLOGIE

Les situations anxiogènes rencontrées par le patient atteint de cancer sont multiples : contexte de diagnostic (biopsie, scanner, écographie….) d’attente de résultats, d’intervention chirurgicale, d’isolement, (curiethérapie, radiothérapie etc), d’actes invasifs (chimiothérapie, ponctions, pansements) et bien d’autres situations. Un certain nombre de patients atteints de cancer présente une détresse. Outre la confrontation à de nombreuses situations de stress, les malades atteints de cancer ont souvent à faire face aux effets secondaires et aux séquelles des traitements, dont on sait l’impact réel sur  leur qualité de vie.  50% des patients en cours de chimiothérapie rapportent des vomissements et 70 % font l’expérience de douleur sévère à un moment donné de leur maladie. Les personnes atteintes de cancer sont donc confrontées à de nombreuses situations problématiques, dans les registres physique,  psychique, affectif, cognitif, comportemental et social…

 

 

 

PRÉSENTATION

Les techniques enseignées sont toutes d’un apport reconnu dans le stress, l’anxiété, la dépression, la gestion de la douleur, les dépendances et dans de nombreux problèmes de santé. A son rythme le patient découvrira ces différentes approches sur la sphère émotionnelle et leurs rôles dans son accompagnement sur son mal être physique et psychologique, peu accessibles aux voies médicales classiques.

LA GESTION DE LA DOULEUR

Lorsqu’une partie du corps est douloureuse, l’attention est focalisée dessus, ce qui peut avoir tendance à l’exacerber…. Par le relâchement des tensions physiques et le lâcher prise mental…. La souffrance peut commencer à s’atténuer et laisser sa place à l’harmonie physique et mentale.

ATTEINTE DU SCHÉMA CORPOREL

Toute maladie représente une perte d’intégrité du corps, atteint dans l’une de ses parties ou de ses fonctions…. La pratique des exercices de sophrologie réhabilite le corps, donne la possibilité de se revaloriser en prêtant attention à ce qui va bien, ou ce qui est neutre dans la sensation.

  NAUSÉES ET VOMISSEMENTS

La pratique  d’exercices de relaxation très simple  permet de se sentir mieux.

INHIBITION ET DÉCOURAGEMENT

Se soigner ce n’est pas subir des soins, mais les intégrer dans un ensemble dynamique dont on est acteur.  Pratiquer les différentes techniques c’est participer à son niveau à la prise en charge de sa maladie et de son traitement.

THÈMES ABORDÉS

  • Réinvestissement du schéma corporel
  • Gestion des angoisses, des émotions
  • Soutien du patient lors des examens médicaux, lors des actes invasifs…
  • Préparation à la chimiothérapie …
  • Gestion de la douleur
  • Aide à l’endormissement
  • Soutien sur l’inhibition, le découragement du patient.
formats

Témoignages

Publié le 16 septembre 2013, dans Témoignages.

 

Barbara, 44 ans

Quand j’ai contacté Christian Brunelot, je commençais la préparation d’un concours que j’avais déjà raté 2 fois et qui m’avait provoqué insomnies et paniques assez fortes. La seule perspective de la préparation provoquait de nouvelles insomnies. Un travail thérapeutique en cours m’avait fait avancer sur de nombreux autres points mais ne me permettait pas de gérer ce stress.

La sophrologie m’a aidé à retrouver une certaine maîtrise de mon corps, de mes émotions et de mon esprit (concentration), en m’apprenant tout d’abord à reprendre contact avec le présent et le passé pour trouver des points d’accroche et de stabilité. Elle m’a ensuite permis de retrouver le sommeil, une certaine sérénité, et ainsi d ‘améliorer ma capacité de concentration et de mémorisation (l’esprit n’étant plus pollué par des pensées négatives, il est tout entier disponible pour l’objectif visé). Enfin, des exercices de pré-visualisation de l’objectif ont certainement contribué à la réussite le jour J.

Rien n’a été magique mais la pratique régulière (environ tous les 2 jours pour moi pendant 20 min) d’exercices de concentration, respiration, de visualisation ou redynamisants m’a permis d’avancer, de débloquer des situations … et au final de réussir !

 

Ce qui m’a particulièrement plu et été utile :

  • la manière de travailler de Christian qui associe de la sophrologie « pure » (exercices de respiration) et une verbalisation des difficultés et objectifs, en s’appuyant sur la PNL ; l’association de ces 2 techniques a été pour moi très efficiente
  • la diversité des exercices proposés et leur « simplicité », dans la mesure où on peut les faire seul
  • leur efficacité aussi en les visualisant, par exemple quand on en a besoin mais qu’on est au bureau ou dans le train … Il m’arrive régulièrement de visualiser des exercices le matin dans le train quand je me suis levée fatiguée (une respiration minimale doit quand même accompagner la visualisation)
  • la rapidité des effets sur un point aussi sensible pour moi que le sommeil, même si tout n’a pas été solutionné d’un seul coup.

 

Une fois le concours passé et réussi, il s’agissait de ne pas perdre cet acquis. J’ai d’abord eu besoin de couper avec tout ce qui avait accompagné cette période de préparation mais passé la période « petit nuage », le stress du quotidien reprenait ses effets. Je m’y suis donc remise, de manière moins régulière, mais c’est une ressource que je souhaite entretenir pour qu’elle devienne un posture plus globale et pouvoir la mobiliser plus fortement chaque fois que nécessaire.

 

Catherine, 52 ans

J’ai rencontré Christian Brunelot dans le cadre d’un travail de soutien scolaire pour lequel nous étions tous les deux intervenants bénévoles. Nous avons parlé et c’est comme ça que j’ai appris qu’il faisait une formation de Sophrologue. Deux choses m’ont interpelées lors de nos échanges ; le fait qu’il ose se reconvertir professionnellement aussi tardivement et la pertinence de son propos. Quant à la Sophrologie, comme beaucoup je n’avais jamais voulu pratiquer. Certainement par analogie phonétique avec le mot souffrance. Et en cette matière j’avais déjà beaucoup donné…

A l’époque je traversais une énième mauvaise passe, j’avais à la fois des problèmes familiaux, de santé et de travail. Et surtout je venais d’avoir 50 ans. J’avais arrêté de fumer en 2008 ; l’année du décès de mon père et je sentais que j’étais entrain de replonger, non seulement pour la cigarette mais pour d’autres drogues beaucoup plus illicites. Pour faire court j’ai toujours eu un mal de vivre latent que j’ai soigné par toutes sortes de Thérapies. J’ai travaillé dur sur moi, certaines thérapies m’ont beaucoup aidées, d’autres pas du tout. Globalement j’arrivais à tenir le masque mais à quel prix.

J’avais à cette époque abandonné tous les soins. Comme j’avais avec Christian de bonnes accointances intellectuelles, je lui ai confié pas mal de choses sur moi. A notre insu une relation thérapeutique s’est établie car à ma grande perplexité, lui, se livrait très peu. Mais pour être tout à fait honnête j’avais un tel besoin de parler que je ne m’en rendais même pas compte. L’important était que-­‐ contrairement à d’autres-­‐ il répondait à mes questions de façon pragmatique d’une voix douce et bienveillante. Il me faisait du bien.

Ensuite nous ne nous sommes perdus de vue pendant quelque temps et le jour ou l’on s’est revus il m’a dit s’être installé comme Sophrologue à Voiron.

Très naturellement je suis devenue une de ses patientes, la première je crois. . A la différence d’autres thérapies je suis devenue actrice de ma guérison. Je pratiquais beaucoup. J’effectuais quotidiennement tous les exercices personnalisés que Christian Brunelot choisissait, en fonction de la problématique à traiter. Le fait de pratiquer régulièrement les exercices changent votre corps et votre esprit. En ce qui concerne le corps, celui-­‐ci change de dynamique. Il est appelé à agir et à réagir différemment (j’ai repris une importante activité physique).

La sophrologie est une méthode de soin globale. Votre corps (les sensations s’aiguisent) va mieux, votre esprit aussi (les tourments, les angoisses s’apaisent).

Quant aux résultats ils étaient probants : j’ai liquidé en 6 mois mon addiction à la cigarette. J’ai réglé un certain nombre de dysfonctionnements cognitifs et psychologiques.
(Compulsions, hyperactivité, dispersion…). J’ai atteint tous mes objectifs.

Puis on m’a diagnostiqué un cancer et j’ai du interrompre les séances pour me soigner (opération chirurgicale, radiothérapie). Mais je n’en ai pas moins abandonné la sophrologie. Je dois admettre qu’au début, je ne comprenais pas, j’avais beaucoup investi dans la sophrologie pour justement ne pas tomber malade…Nous avons alors beaucoup échangé avec Christian Brunelot. Il m’a aidée à mettre du sens et j’ai admis que la maladie était aussi l’opportunité de changer, de m’éveiller…

Donc pendant toutes la période d’hospitalisation, alors que je ne pouvais pas bouger j’ai fait les exercices mentalement, beaucoup de visualisations et de méditations et de

respirations. J’ai surmonté cahin-­‐caha les nombreuses épreuves de la maladie. Et j’ai rapidement récupéré, aujourd’hui je m’estime en pleine forme.

Cela dit j’ai recommencé les séances depuis septembre 2014 car Je pense que j’ai encore des choses à soigner, même si je ne suis ni angoissée ni dépressive j’ai encore beaucoup de nœuds à dénouer.

La sophrologie pour moi est, avant tout, une philosophie de vie. Apprendre à faire les choses en conscience, savoir repérer et gérer ses émotions… RESPIRER.

Quant à Christian Brunelot celui-­‐ci a été déterminant dans mon adhésion cette méthode de soin. Il est passionné, érudit, bienveillant, pédagogue et totalement investi.

Ses tarifs sont abordables et il est arrangeant.

Je profite de cette espace pour le remercier de m’accompagner vers la guérison, l’éveil spirituel et la pleine conscience.


 

 

 

formats

Pratiquer la sophrologie au quotidien

10 raisons de pratiquer la sophrologie au quotidien

  • le matin, au lever, l’accueil de la journée, ou l’évacuation d’une mauvaise nuit.
  • A tout moment de la journée, inclure la sophrologie dans le quotidien, ne pas absorber du stress inutile.
  • Avant un rendez-vous professionnel.
  • Dans une salle d’attente, avant un examen médical.
  • Avant une discussion importante.
  • Avant et durant une activité sportive.
  • Après avoir eu un choc, une mauvaise parole reçue.
  • Le soir, prendre conscience des instants positifs de la journée.
  • Le soir, une pause plus longue, un instant à soi pour se recentrer, se réorienter.
  • A l’endormissement, aller vers un sommeil récupérateur, physique et mental.
formats

La sophrologie et le sport

Publié le 22 février 2013, dans Le sport.

«On naît pas vainqueur , on le devient».( Andrew Williams )

Pour le sport de haut niveau , les techniques de relaxation,d’activation et de préparation mentale sont utilisées pour affiner le centrage,la confiance,la capacité de rester concentré dans l’instant présent.La maîtrise du stress et des habileté mentales est fondamentale pour le bon développement de l’athlète et du compétiteur.

L’objectif: être bien dans son sport , affiner ses sensations , vivre ses désirs et ses objectifs de façon cohérente et efficace.

Les buts de la sophrologie sportive :

  • Préparation à la vie, prévention des maladies fonctionnelles.
  • Amélioration du pouvoir de concentration pendant les compétitions.
  • Stimulation de l’imagination et de la mémoire.
  • Stimulation des pensées positives.
  • Contrôle de la peur et du trac.
  • Augmentation de l’énergie physique.
  • Augmentation de la motivation.
  • Augmentation de la confiance en soi.
  • Optimisation de la respiration.
  • Connaissance et intégration du schéma corporel.
  • Amélioration de la connaissance de soi, de ses forces et de ses faiblesses.
  • Lutte contre la lassitude de l’entraînement.
  • Maintien du moral (même) en cas de défaite.
  • Renforcement de la cohésion d’une équipe
  • Contrôle de la douleur
  • Résolution des problèmes personnels.

Mon travail

Sous forme de cours hebdomadaire ou de stage , acquisition , apprentissage et pratiques des différentes techniques basées sur :

1. L’état de performance

La démarche sophrologique dans l’accompagnement des sportifs va consister à découvrir, maîtriser et intégrer les nombreux facteurs qui interviennent dans la pratique de leur sport. C’est par la conscience et la maîtrise de ces facteurs, dont beaucoup sont présents dans sa vie en général, que le sportif pourra s’épanouir dans son sport en maîtrisant son « état de performance ».

2. L’équilibre général

La méthode sophrologique et la pratique des exercices pourront amener chacun à une prise de conscience des valeurs que le sport satisfait dans sa vie. Cette prise de conscience sera déterminante dans sa motivation. C’est en se sentant libre et responsable de ses choix que le sportif pourra s’impliquer complètement et qu’il pourra dépasser les difficultés éventuelles qu’il rencontrera (blessures, mauvais résultats, démotivation).

3. La relaxation

A partir d’un certain niveau, le sportif évolue dans un environnement stressant. Il subit des contraintes physiques, mais aussi des contraintes affectives et sociales. Il va devoir apprendre à se protéger, se positionner et s’affirmer.

L’anxiété et l’émotion de la compétition peuvent être gérées. Augmentées si nécessaire pour favoriser la performance (activation); diminuées si elles deviennent excessives, afin d’éviter la perte des moyens physiques (relaxation).

4. La capacité d’adaptation

L’objectif est ici d’accroître les capacités d’adaptation du sportif aux situations qu’il est susceptible de rencontrer, que ce soit dans sa façon de les vivre ou dans l’efficacité de ses réactions.
Ainsi la pratique de la sophrologie va permettre au sportif d’utiliser efficacement toutes les réactions qui interviennent lorsqu’il est confronté à une difficulté :

Ses réactions émotionnelles. Son fonctionnement cognitif. Ses réactions physiologiques. Son comportement.

5. La confiance en soi

« Une des clés du succès est la confiance en soi.Une des clés de la confiance en soi est la préparation ». Arthur Ashe

6. La concentration

L’entraînement sophrologique consistera à travailler différents types de concentration :

La concentration réceptrice : exerçant les capacités d’attention.
La concentration émettrice : exerçant l’imagination et la volonté.
La concentration multiple : s’exerçant en même temps sur plusieurs éléments. La concentration avec facteurs extérieurs de dispersion : développant l’efficacité.

La concentration et le lâcher-prise : favorisant l’état de performance.

7. La technique de jeu

Cette phase de l’entraînement sophrologique nécessite le plus souvent une collaboration étroite entre le sophrologue et l’entraîneur qui pourra trouver de nouveaux outils complémentant idéalement l’entraînement physique de terrain.

Le geste technique individuel peut se travailler de trois façons :

-En renforçant l’intégration du ressenti du geste juste.
-En renforçant l’intégration visuelle du déroulement du geste. -En se focalisant sur l’objectif du geste.

Le coût

Les prestations sont définies au cas par cas, afin d’être adaptées aux besoins du club en tenant compte de sa spécificité

Le tarif est défini en fonction de la proposition d’intervention, sur devis.

page3image14016
page3image14288
page3image14560
formats

L’hyperactivité chez l’enfant

Publié le 17 décembre 2012, dans Santé.

L’hyperactivité.


L’Hyperactivité chez l’enfant.

Généralités sur l’hyperactivité :

Définition :

Un enfant hyperactif est un enfant dont l’activité motrice est augmentée et désordonnée, accompagnée d’impulsivité, de réactions agressives et de troubles de l’attention qui perturbent son efficience scolaire. Ces troubles doivent être en décalage net par rapport à l’âge et au niveau de développement de l’enfant pour qu’on puisse parler d’hyperactivité.

 

Plusieurs termes sont employés pour désigner l’hyperactivité :

 

- syndrome hyperkinétique,

- dysfonction cérébrale minime,

- troubles déficitaires de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

 

L’hyperactivité se rencontre partout dans le monde et dans toutes les classes sociales. C’est une maladie de plus en plus médiatisée mais encore mal reconnue en France. Pour preuve, il existe encore très peu de centres spécialisés dans le traitement et l’accueil des enfants hyperkinétiques.

 

On estime aujourd’hui que l’hyperactivité affecte entre 3 et 6 % des enfants d’âge scolaire avec une prépondérance chez les garçons mais les filles souffrant de TDAH sont plus difficiles à diagnostiquer. La majorité des enfants hyperactifs (70 %) garderont ce syndrome à l’âge adulte.

Symptômes de l’hyperactivité.

 

Le tiers des enfants hyperactifs commenceront à avoir des problèmes de comportement dès leur première année de vie : il pleure plus souvent et plus longtemps, a de la difficulté à s’alimenter, est plus actif et dort moins.

 

Dès l’âge de 6 ans, les enfants hyperactifs présentent les symptômes suivants :

 

- manque d’attention soutenue,

- incapacité à se concentrer,

- instabilité émotionnelle,

- impulsivité,

- difficulté à obéir,

- signes neurologiques mineurs comme incoordination motrice fine…

 

Ces symptômes engendrent dans la majorité des cas de gros problèmes scolaires. Un enfant hyperactif non diagnostiqué vit un véritable cauchemar : perturbation de la classe et rapports difficiles avec l’enseignant, rejet par ses camarades. Sans compter les conflits familiaux. Par rapport à des enfants non hyperactifs d’intelligence comparable, les enfants hyperactifs ont trois fois plus de risque d’être confrontés à l’échec scolaire. Mais un enfant qui bénéficie d’un traitement et d’une prise en charge adéquate pourra s’épanouir et suivre un cursus scolaire normal.

Notons malgré tout que ces enfants développent certaines capacités : potentiel intellectuel souvent élevé (leur QI est statistiquement supérieur à la moyenne) et surtout une imagination et une créativité remarquables.

 

Quelques médecins suivent les différents critères de diagnostic définis par l’association américaine de psychiatrie dans leur manuel DSM-IV pour affirmer le diagnostic d’hyperactivité. Il existe aussi des questionnaires à remplir pour les parents, les enseignants…afin de se rendre compte le plus exactement possible de la situation.

 

La pratique de la sophrologie peut aider les enfants et les adolescents.

 

Qu’il s’agisse d’un problème de concentration, de morosité, d’hyper activité ou d’agressivité, la sophrologie permettra à l’enfant de trouver sa place avec les autres (les siens, ses camarades, les adultes).

Petit à petit, il apprendra à trouver sa propre liberté, tout en prenant conscience de ses limites. En passant par un travail corporel, il saura se respecter et donc respectera ceux qui l’entourent. Il réalisera que sa force n’est pas dans l’agressivité vis-à-vis des autres, mais dans sa maîtrise, ce qui lui permettra de transformer cette attitude en une énergie positive.

Par la respiration, l’enfant (ou l’adolescent) pourra s’apaiser. La sophrologie stimulera sa créativité, son imagination, renforcera sa mémoire, sa concentration. Les différents exercices corporels l’aideront à se structurer, à bouger dans l’espace spatio-temporel. A son propre rythme, il trouvera un équilibre psycho-corporel. Ce qui le mènera progressivement sur le chemin de l’autonomie.

 

Le travail sera approprié à l’enfant.

 

L’utilisation d’images, tels que l’arbre pour le travail sur l’ancrage, le ballon pour la respiration, seront plus facilement assimilés par l’enfant. Ses ressentis pourront être exprimés au travers de dessins.

 

Le rôle de sophrologue n’étant en aucune façon de se substituer aux parents ou au corps enseignant,ni au corps médical , l’enfant découvrira une autre relation, un autre regard sur lui. Il travaillera en fonction de ses capacités, sans craindre l’échec. Il évoluera à son rythme, tout en apprenant à respecter un cadre et des règles instaurés par le sophrologue. La parole ayant sa place également, il apprendra à parler de ses sensations, ses émotions en toute liberté et respectera le temps de parole de chacun sans apporter de jugement.

 

La sophrologie peut accompagner l’enfant à devenir l’adulte de demain.

 

formats

Les séances de groupes saisons 2018-2019

Les stages de groupes en semaine :

Plusieurs séances de groupes vous sont proposées tout au long de l’année au 42 rue bellevue 38500 à VOIRON.

  • Découverte de la sophrologie 

Ce moment de découverte s’adresse aux personnes désirant rejoindre un groupe d’entrainement régulier,cette séance leur permettra d’expérimenter la sophrologie au travers une pratique.

A partir du 1er septembre 2018 jusqu’au 31 Mars 2019.

Cette séance pourra se pratiquer en individuelle ou en petit groupe

Tarif  Découverte : 10 €  la séance sur rdv

  • groupe de méditation shiné ( pacification de l’esprit) à partir du 2 Octobre 2018
-Mardi en soirée de 18H30 à 19h30

Tarif : 60€ / Trimestre ou 180€/année  

Il y a deux stades dans la méditation tibétaine, le premier est celui de « Shiné » (terme tibétain) ou de la « Pleine Conscience » qui permet de stabiliser, de pacifier l’esprit agité, puis Lagtong qui permet de demeurer dans sa véritable essence.

 

  • Entraînement à la sophrologie à partir  du 4 octobre 2018 

Les séances se dérouleront par groupes de 5 à 6 personnes au cabinet :

- Jeudi en soirée de 18h30 à 19h30  ( Groupe complet ! ) , mise en place d’un groupe le Mercredi mêmes heures.

-D’autres créneaux horaires peuvent être adaptés en fonction des demandes  ( matin ou entre midi et deux )

Tarif: Entraînement à la sophrologie: 245€  (possibilité de payer en plusieurs fois).

Ce stage en moyenne de 25 séances ( d’octobre à Début Juin  hors vacances scolaire ) s’adresse aux personnes désirant pratiquer de manière régulière la sophrologie afin de se détendre, de se relaxer et d’améliorer son bien-être au quotidien, de maintenir un bon équilibre corps-esprit pour une meilleure santé physique et psychique.

Inscription au trimestre possible  ( 10 séances ): prix au trimestre 95€  (possibilité de payer en plusieurs fois)

Attention le nombre de places étant limité , inscrivez vous dès maintenant !

—————————————————————————————————————————————-

Calendrier et tarifs des ateliers à Thèmes saisons 2018-2019: 

A la journée de 9h30 à 16h30 ou en 1/2 journée  le samedi et le mercredi de 9h30 à 12h

A la journée :

Formation à la PNL ( Programmation Neuro Linguistique )

Tarif journée : 90 €  

Ces journées sont organisées à la demande

————————————

Ateliers adultes et adolescents 2018/2019 ( groupes de 5 à 6 personnes )

Dune durée de 2h ces ateliers nous permettront d’aborder un thème qui vous pose problème ou questionnement, des pratiques de sophrologie seront proposées pour mieux gérer ces situations, ces problématiques.

Dates à venir..

Ateliers pour enfants de 6 à 10 ans

Dates en cours de gestation…

Tarif  pour les ateliers adultes et adolescents de 2h00 à 2h30 : 30€,  1h30:  20€

Tarif pour les ateliers enfants de 1h30: 15€

——————————-

Les Sorties NATURE

SophroRando : Automne, Printemps, été

Prochaine sortie Printemps 2019 !  ( voir page accueil )

Participation  10€ la demi journée/ 20€ la journée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ateliers pour adultes et adolescents

 

Mieux Vivre le Changement  

« Toute histoire à une fin..Mais dans la vie..Chaque fin annonce un nouveau départ »

Accompagner et réussir les transitions

Face aux situations complexes et aux fluctuations constantes de notre environnement, il est fréquent de se sentir perdu. Comment faire face à l’ensemble de ces bouleversements, sans perdre pied ? Apprendre à changer, c’est acquérir des capacités d’adaptation permanente. Pour y parvenir, cet atelier apporte à chacun les moyens d’actions pour gérer l’incertitude et les évolutions.

Objectifs :

· Apprendre à se détendre, à prendre du recul,

· Acquérir des outils faciles à mettre en place pour se recentrer sur soi

· Accompagner le changement plutôt que le subir

Gagner en sérénité et efficacité au quotidien.

Objectifs : Gérer le Stress

-Acquérir des techniques pour appréhender sereinement les différentes situations.

- Savoir désamorcer les tensions,réguler les situations délicates et faciliter une démarche constructive.

- Gagner en sérénité et efficacité.

- Etablir un plan d’action individuel.

La sophrologie apporte des solutions simples et concrètes , des outils efficaces , accessibles à tous et utilisables au quotidien , qui améliorent notre vie de tous les jours.Cet atelier vous permettra de mieux comprendre les mécanismes du stress et de pratiquer les exercices permettant de le gérer au quotidien pour une meilleure santé physique et psychique.

Mieux dormir…Un apprentissage

Objectifs: 

- Acquérir des techniques simples et efficaces pour retrouver un sommeil réparateur ( sans somnifères )

- Comprendre les mécanismes du sommeil

- Augmenter ses capacités de récupération pendant la journée

La sophrologie est maintenant beaucoup utilisée dans les centres du sommeil pour traiter les insomnies chroniques et autres pathologies du sommeil . Cet atelier vous permettra d’acquérir des techniques qui vous permettront de mieux vivre le moment du coucher , votre endormissement pour aller dans un sommeil réparateur dans le but de passer une bonne journée le lendemain.

Apprivoiser ses émotions désagréables

Objectifs :

- Utiliser ses émotions pour mieux s’adapter.

- Prendre du recul / aux émotions désagréables pour mieux les gérer

Les émotions désagréables sont considérées par certains comme des parasites qu’il faudrait réduire ou supprimer, pour d’autres, les émotions désagréables ne sont pas négatives et sont au contraire des signaux très utiles. Mais que nous signalent-elles exactement ? Et comment se servir de ces signaux pour mieux nous adapter ?

Reprendre confiance en soi

Objectifs:

«L’antidote du stress, c’est la confiance en soi» ( Dr Gisèle GEORGE )

Peur d’être jugé, critiqué…Le manque de confiance en soi peut générer beaucoup de stress.Cet atelier nous

permettra de pratiquer des techniques de sophrologie pour développer notre confiance en nous et apprendre

à nous détacher du regard extérieur.

Améliorer sa préparation aux examens et concours

Objectifs:

- Améliorer sa sérénité face aux événements stressants

-Améliorer sa concentration

- Préparer son objectif de façon positive

Cet atelier vous permettra de mieux gérer votre stress et vos émotions , de prendre confiance en vous et d’optimiser vos capacités , afin d’aborder cet événement dans les meilleurs conditions physiques et mentales.

Approche à la méditation de pleine conscience

Objectifs :

La pleine Conscience est un entrainement de l’esprit visant à porter l’attention sur le moment présent.Cette

focalisation peut être réalisée sur la respiration, sur le corps, sur l’environnement extérieur, sur la marche…

Cet atelier vous permettra de vous familiariser avec cette technique afin de vous permettre d’être de plus en

plus présent à soi et au monde, et vivre ainsi pleinement sa vie au présent.

Ateliers pour les enfants de 6 à 10 ans

Grâce à des exercices simples et ludiques, ces ateliers permettent à l’enfant de découvrir comment  :

· Relâcher les tensions physiques et mentales
· Améliorer sa concentration
· Prendre confiance en soi et en ses capacités

 

Initiation à la PNL :

 

Objectifs :

Aborder les principales techniques et principes , théories et pratiques

Cet atelier vous permettra de vous initier rapidement et efficacement à une méthode de communication . Il s’adresse à toutes les personnes désirant améliorer leurs relations avec eux et les autres aussi bien dans le milieu professionnel que personnel.

 

Les Sorties NATURE (SophroRando)

Comment se ressourcer dans la nature , prendre soin de soi , sans faire des heures de marche ?

Profiter de l’instant en étant bien présent à nous même . Cet acte de présence qui nous permet de se sentir pleinement vivant(e)

Nous profiterons de l’effort physique pour nous ressourcer et prendre pleinement conscience de notre respiration, et de notre corps en mouvement, grâce aux techniques de la sophrologie et de la marche Afghane (marche méditative).

Par des expérimentations, nous aborderons ensuite notre lien à la Nature et aux éléments par nos sens…

Matériel à prévoir dans le sac à dos :

-Tapis de sol ou couverture,un coupe vent ( protection pour la pluie si météo mitigée ),un chapeau , de la crème solaire, un anti-moustique, un crayon et de quoi noter, des chaussures de marche (baskets ok), pour ceux qui en possède des battons de marche (pas obligatoire),picnic et boisson.

 

 


 

 

 



formats

la sophrologie dans les médias

Publié le 20 août 2012, dans Médias.

 

 

 

 

 

 

 

 

On parle de la sophrologie dans les médias

 

Sophrologie et actualité 

 

formats

La douleur

Publié le 20 août 2012, dans Santé.

Sophrologie et le traitement de la douleur

Le facteur DOULEUR en Sophrologie

La sophrologie  peut mettre en place un véritable programme de gestion de la douleur qui amène à diminuer les sensations pénibles et leurs conséquences sur l’organisme. La sophrologie est par exemple recommandée aux migraineux, chez qui elle permet de reconnaître et d’éviter les facteurs déclenchants, d’espacer les crises et de raccourcir leur durée.

1. Physiologie de la douleur :

La douleur est une fonction indispensable puisqu’elle constitue un système de protection de l’individu, c’est un signal d’alarme ayant pour but d’avertir l’organisme d’un stimulus nocif susceptible d’entraîner sa destruction. Elle est en ce sens fondamentale à notre survie. Les rares personnes naissant avec un déficit de la sensation douloureuse vivent avec le risque permanent de s’autodétruire puisqu’elles ne réalisent jamais quand elles se font mal.

• Définition : La douleur est une perception qui naît d’un stimulus appelé stimulus nociceptif. L’Association Internationale d’Etude sur la Douleur (IASP) la définie comme «une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable liée à une lésion tissulaire existante, potentielle ou décrite en termes d’une telle lésion».

Cette définition reconnaît la dimension subjective de la douleur dont l’interprétation varie selon les individus en fonction de plusieurs facteurs dont l’état physiologique, les expériences antérieures, la motivation actuelle, les paramètres socioculturels et psychologiques.

• On distingue 2 types de douleur :

- La douleur aiguë : il s’agit ici d’un symptôme, d’un signal d’alarme limité dans le temps, suite à une cause déterminée (accident, traumatisme, lésion tissulaire…) On peut en général la soulager par la prise d’analgésiques.

- La douleur chronique : douleur évoluant depuis plusieurs mois, et qui résiste aux traitements. On parle dans ce cas de syndrome douloureux ; la prise en charge est plus difficile car ici une composante affective entre en jeu et la douleur devient une préoccupation parfois dominante dans le quotidien.

• Les 3 mécanismes générateurs de la douleur chronique :

1. Hypernociception : (Douleur liée à l’agression)
DOULEUR DE LA CHAIR ABIMEE (par hyperstimulation douloureuse due à des lésions périphériques : processus inflammatoires, traumatiques, ischémiques, distensions viscérales).

2. Neuropathique : (Douleur liée aux nerfs abîmés)
DOULEUR DE SYSTEME ALTERE (par des lésions nerveuses périphériques ou centrales).Les douleurs ressenties apparaissent tardivement et se manifestent de façon paroxystiques et/ou continues.

3. Psychofonctionnelle :
DOULEUR DE LOGICIEL DEFAILLANT (suite à des souffrances psychologiques entraînant soit des douleurs physiques par somatisation soit des douleurs sans cause visible).

C’est dans le traitement des douleurs chroniques que la sophrologie se révèle être une aide efficace . Pendant longtemps , la douleur n’a pas été vraiment prise en considération par la médecine classique , étant considérée comme la conséquence d’une maladie.Aujourd’hui L’algologie ( spécialité médicale qui étudie les différentes formes de douleurs , leurs effets sur l’organisme et leurs traitements), a pour objectif , dans l’idéal , de soigner la cause , mais aussi et surtout de diminuer au maximum l’intensité du mal ( même si la cause n’a pu être déterminée ) pour redonner au patient une qualité de vie acceptable.

Les centre anti douleurs ( CAD ) installés généralement au sein des hôpitaux présentent l’avantage d’offrir des consultations pluridisciplinaires ( la sophrologie en fait partie )

le patient n’a qu’un interlocuteur : l’algologue , qui va centraliser les besoins dans chaque spécialité.Ce qui permet de gagner du temps , en énergie et en efficacité.

Sophrologie et fibromyalgie

Le terme de fibromyalgie vient de (fibro ), pour fibrose , de (myo) qui signifie muscles et (d’algie) qui signifie douleur.

La fibromyalgie est un syndrome caractérisé par des douleurs diffuses dans tout le corps,souvent associées à une grande fatigue et à des troubles du sommeil.

C’est une maladie qui n’entraîne pas de complications graves , mais qui est très éprouvante et empêche souvent la personne qui en souffre d’accomplir ses activités quotidiennes.

Les causes : Elles semblent être multiples : diminution du seuil de perception de la douleur , anomalies physiologiques du système nerveux  ( taux hormonaux , facteurs génétiques..)

D’autres étiologies sont avancées actuellement : un trouble métabolique de la substance P (Dans le système nerveux central, la Substance P est associée à la régulation des troubles de l’humeur, de l’anxiété, du rythme respiratoire, des nausées et de la douleur.) , un manque chronique de sommeil réparateur , antécédent d’infection d’hépatite B ou C , de maladie de Lyme , traumatisme physique ou émotionnel , terrain anxio-dépressif..

Environ 80% des personnes atteintes sont des femmes. La maladie apparait souvent vers 30 ans à 60 ans.Ses symptômes nombreux et sa ressemblance ou sa cohabitation avec d’autres maladies ou syndromes ( fatigue chronique , intestin irritable , migraine , etc.) compliquent le diagnostic de fibromyalgie.

La sophrologie va permettre aux personnes souffrant de fibromyalgie de diminuer les tensions dans la douceur avec des exercices axés sur la respiration et la relaxation dynamiques , des exercices de visualisation vont permettre de se dissocier de la douleur . Ces exercices pratiqués régulièrement soulageront le patient dans sa vie de tous les jours.

La sophrologie est une aide efficace et ne se substitue pas au traitement médicale en cours sans accord avec le médecin.


 

formats

Quelques beaux textes

Il meurt lentement 

 

 

 

 

 

Il meurt lentement celui qui ne voyage pas,
celui qui ne lit pas,
celui qui n’écoute pas de musique,
celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux.

Il meurt lentement
celui qui détruit son amour-propre,
celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement
celui qui devient esclave de l’habitude
refaisant tous les jours les mêmes chemins,
celui qui ne change jamais de repère
Ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements
Ou qui ne parle jamais à un inconnu

Il meurt lentement
celui qui évite la passion
et son tourbillon d’émotions
celles qui redonnent la lumière dans les yeux
et réparent les coeurs blessés

Il meurt lentement
celui qui ne change pas de cap lorsqu’il est malheureux au travail ou en amour,
celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
n’a fui les conseils sensés.

Vis maintenant!
Risque-toi aujourd’hui!
Agis tout de suite!
Ne te laisse pas mourir lentement!
Ne te prive pas d’être heureux!

Il meurt lentement celui qui passe ses jours
à se plaindre de sa mauvaise fortune ou de la pluie incessante.

Il évite la mort celui qui se rappelle qu’être vivant requiert un effort bien plus important que le simple fait de respirer…..

Martha Medeiros

 

 

 

Bonsoir , mon Corps , la Paix soit avec toi .

 

 

 

Dans cette nuit qui descend , puisse-tu trouver le repos et la récupération de tes forces . Car tu m’es précieux , tu sais .

Tu m’as bien servi aujourd’hui , dans la mesure de tes moyens ; c’est bien et je t’en remercie .

Je sais que tu voudrais être plus beau , moins voûté , moins déformé ou moins gris peut être ; plus brillant ou plus parfait , plus fort ou moins malade .

Si celà n’est pas , tu n’y peux vraiment rien , sois rassuré et consolé .

Si je n’ai pas su te mettre mieux en valeur aujourd’hui , je t’en demande pardon .

Dès demain matin , par plus de soin dans ta toilette , par un peu de coquetterie , je soulignerai tel ou tel détail qui n’est pas si mal que çà . Ainsi le regard des autres s’y attardera plus volontiers et tu ne redouteras plus autant ce regard puisque tu sauras qu’il sera agréablement surpris par ce petit effort.

Même si les autres ne te le disent pas , moi je le sais et je te le dis , et j’en suis fier , car cet effort , c’est pour toi que je le fais .

Je t’aime bien , mon Corps , parce que tu es le véhicule patient et méritant de mon coeur et de ma pensée .

Alors , sois fier et heureux , même si tu ne te trouves pas bien beau , parce que c’est toi qui portes vers les autres le sourire de ma joie intérieure et la chaleur de mon amour .

 

Lettre à mon corps

Bonjour mon corps,

C’est à toi que je veux dire aujourd’hui combien
je te remercie de m’avoir accompagné
si longtemps sur les chemins de ma vie.

Je ne t’ai pas accordé l’intérêt, l’affection ou plus
simplement le respect que tu mérites.
Souvent, je t’ai même maltraité, matraqué de
reproches violents, ignoré par des regards
indifférents, rejeté avec des silences pleins de doutes.

Tu es le compagnon dont j’ai le plus abusé, que j’ai le plus trahi.
Et aujourd’hui, au mi-temps de ma vie, un peu ému,
je te redécouvre avec tes cicatrices secrètes, avec
tes lassitudes, avec tes émerveillements et tes possibilités.

Je me surprends, surprends à t’aimer, mon corps,
avec des envies de te câliner, de te choyer ou te donner du bon.
J’ai envie de te faire des cadeaux uniques, de dessiner
des fleurs et des rivières sur ta peau, de t’offrir du Mozart,
de te donner les rayons du soleil et de t’introduire aux rêves des étoiles.
Tout cela à la fois dans l’abondance et le plaisir.

Mon corps, je te suis fidèle.
Oh, non pas malgré moi, mais dans l’acceptation profonde de ton amour.
Oui, j’ai découvert que tu m’aimais, mon corps.
Que tu prenais soins de moi, que tu respectais ma présence.

Combien de violences as-tu affrontées pour me laisser naître,
pour me laisser être, pour me laisser grandir avec toi !
Combien d’accidents as-tu traversés pour me sauver la vie !

Mon corps, maintenant que je t’ai rencontré, je ne te lâcherai plus.
Nous irons jusqu’au bout de notre vie commune….
Et quoi qu’il arrive, nous vieillirons ensemble.

- Jacques Salomé

 

 

 

 

 

 


credit
©